3D Projet 2016-10-25T15:09:13+00:00

Projet 3d – Hotel Sofitel Luxembourg – Hotel Concorde Lafayette Paris

 Le dessin assisté par ordinateur
(DAO) est une discipline permettant de produire des dessins techniques avec un logiciel informatique. On le distingue de la synthèse d’image dans la mesure où il ne s’agit pas du calcul de rendu d’un modèle numérique mais de l »exécution de commandes graphiques (traits, formes diverses…). De ce fait, en DAO, la souris et le clavier remplacent le crayon et les autres instruments du dessinateur. L’utilisateur d »un outil DAO doit connaitre, en plus du maniement de l’ordinateur, les conventions de représentations du dessin industriel.
Les dessins produits sont le plus souvent réalisés en mode vectoriel (traits cohérents), alors que l’image de synthèse est une association de pixels indépendants bitmap. En d’autres termes, les logiciels de DAO attribuent des coordonnées (X,Y pour les plans 2D et X,Y,Z pour les modèles 3D). Chaque élément d »un dessin est appelé entité et chaque entité contient donc des propriétés de couleur, d’épaisseur, de calque, de type de ligne, etc…
L’intérêt de la DAO, est d’abord celui de l’informatique, c’est-à-dire essentiellement un apport de praticabilité dans la gestion des documents, facilitant l’édition de modifications, l’archivage, la reproduction, le transfert de données, etc.
Il existe autant de logiciels de DAO que de métiers utilisant le dessin. Le mécanicien, l’architecte, mais aussi l’électronicien et le géomètre disposent aujourd’hui d’outils facilitant la création d’un plan, d’un schéma, avec des commandes orientées métiers, des bases de données adaptées, et aussi des catalogues de composants fournis par les constructeurs. Il y a donc une relation entre le DAO et la technique numérique du DMA (ou Digital Matte Artist, peinture cache numérique).
On confond souvent DAO et CAO : la CAO n’a pas pour fonction première l »édition du dessin. Il s’agit d’un outil informatique souvent lié à un métier, fonctionnant en langage dit objet, et permettant l’organisation virtuelle de fonctions techniques. Cela permet ensuite la simulation de comportement de l’objet conçu, l’édition éventuelle d’un plan ou d’un schéma étant automatique et accessoire. En DAO, un trait est un trait et le logiciel ne permet pas l’interprétation technique de l »ensemble. Le DAO est surtout utilisé par le format CGM (Computer Graphic Metafile). Le format CGM se sert très peu du PAO. Il est très peu utilisé en informatique du fait qu’il ne peut être lu et écrit que par les principaux logiciels de dessin vectoriel. Certains logiciels de retouche d »images ne peuvent que le lire. Il code les couleurs en RVB), et n’est donc pas destiné à l »impression papier.
AutoCAD
AutoCAD, est un logiciel de dessin assisté par ordinateur, créé en 1982 par Autodesk.
Les fichiers AutoCAD portent l’extension DWG et sont organisés en calques dont l’utilisateur peut gérer l’affichage ainsi que certaines propriétés. Depuis plusieurs versions, Autodesk a essayé de protéger son format DWG en l’encroûtant pour consolider sa position sur le marché. Par ailleurs, Autodesk a demandé plusieurs fois l’obtention d’une marque déposée pour DWG, ce qui lui a été refusé. Enfin l’Alliance Open Design OpenDWG propose des outils permettant à ses membres (dont ADOBE, Bentley, Oracle et SolidWorks) de lire et d’écrire les formats DWG directement.
Le format DXF, sigle de Drawing eXchange Format, est un format créé par la société Autodesk servant à échanger des fichiers DAO ou CAO entre systèmes CAO n’utilisant pas le même format de fichier natif. Il a été conçu à l’origine pour représenter les modèles 3D créés avec AutoCAD. Autodesk a également développé un format DWF destiné à la publication des dessins sur le Web. Les fichiers peuvent être lus au moyen d’un logiciel diffusé gratuitement (mais non libre). Il offre des fonctions de zoom et déplacement mais ne permet pas les modifications. DWF est une initiative tentant de concurrencer le format d’ADOBE PDF for engineering qui offre des fonctions multicouches et 3D et données associées pour la collaboration. Les différentes versions d’Autocad (2000 à 2005) se ressemblent beaucoup, au point que le client peut se demander en quoi cela vaut-il la peine de faire une mise à jour. Néanmoins, la version 2006 apporte réellement de notables améliorations, comme une aide à la saisie des distances, angles et coordonnées ainsi que les blocs dynamiques qui permettent en un seul symbole modifiable par des poignées locales de générer beaucoup de variantes, sans avoir à créer différents blocs. Ainsi, une fenêtre (ou une porte) dynamique peut avoir toutes les dimensions voulues, évitant ainsi de créer toutes les fenêtres du catalogue. Attention, la création des blocs dynamiques est seulement réalisable sous la version Pro, la version LT se contentant de les utiliser. AutoCAD n’est pas nécessairement la meilleure référence, mais de par ses possibilités générales et son ancienneté, il domine largement le domaine de la petite DAO (environ 70-80%). En revanche, ses possibilités 3D et de CAO ou de CFAO n »en font pas un logiciel idéal dans ces 3 catégories.
3D Studio Max
3D Studio Max (ou 3dsmax) est un logiciel de modélisation et d »animation 3D, développé par la société Autodesk. Avec Maya, Softimage XSI, Lightwave, Houdini et Blender, il est l’un des logiciels de référence dans le domaine de l’infographie 3D. Le logiciel est issu du programme 3D Studio qui a tourné sous DOS jusqu’à sa version 4. Les programmeurs de Kinetix (une division d’Autodesk rebaptisée maintenant Autodesk Media and Entertainment) ont développé un logiciel entièrement nouveau et repensé. 3dsmax est ainsi conçu sur une architecture modulaire et supporte des plug-ins (extensions), ainsi que les scripts écrits dans un langage propriétaire (maxscript). Le logiciel s’est développé rapidement, en étant utilisé principalement dans le cadre du jeu vidéo. Il a également été utilisé dans d »autres domaines, notamment le film d »animation avec Kaena, la prophétie. 3D Studio Max est également utilisé dans un nombre croissant de films dont : X-Men II, Bulletproof Monk, The Core, Final Destination II, Jason vs.Freddy. Le logiciel est actuellement en version 2009 (3ds max 2009) et est développé par Autodesk (anciennement appelé Discreet, qui développe aussi Combustion et d »autres logiciels professionnels), et intègre de très nombreuses fonctionnalités, comme le moteur de rendu Mental Ray, ainsi que le plugin Shave and HairCut de Joe Alter pour les rendu de cheveux et de poil, nouveautés de la version 8 ou le moteur d »animation de personnage Character Studio, associé avec 3D Studio Max sous la forme d’un plugin.